Notre histoire

L'épicerie La Pratique

L'épicerie La Pratique


La Pratique « Comment ça marche ? »

La Pratique est une société coopérative par action simplifiée, cela signifie que le capital initial peut être constamment modifié par l’arrivée ou le départ d’actionnaires sans faire de lourdes démarches.
Ainsi au fil des années et des des,nées l’épicerie La Pratique est toujours la propriété des habitants de Bonnay et de quelques personnes aux alentours. C’est donc un bien commun de la population, totalement indépendant de tout groupe commercial et dénué de toute vision capitalistique ou de recherche de dividendes.

L’objectif est donc le bien commun avec le souci d’offrir un service aux habitants du village ou à toute autre personne sans conditions ni cotisation d’adhésion.

L'épicerie La Pratique est ouverte :

du mardi au samedi, 
de 9H30 à 12H 
et de 15H30 à 18H

 

En juillet et août, ouvert le dimanche matin.

_____________________
Les mardi, jeudi vendredi :
dépôt de pain sur commande



L’essentiel du fonctionnement est assuré par une vendeuse salariée, présente dans la structure depuis son ouverture, sous la responsabilité d’un Conseil d’Administration (CA) élu lors des Assemblées Générales des ac,onnaires.
Le CA se réunit environ une fois par trimestre pour délibérer et prendre les décisions importantes, une Assemblée Générale annuelle réunit tous les actionnaires ; à cette occasion les résultats de l’activité de l’année sont présentés et approuvés, les membres du CA sont élus et les modifications importantes sont ratifiées.

Tout au long de l’année l’enregistrement des factures et leur paiement sont assurés par le trésorier bénévole, ce qui constitue une tâche importante. Il peut être assisté par le trésorier adjoint pour le traitement des chèques par exemple. Le compte de résultat, le bilan et les documents de fin d’exercice sont assurés par un cabinet comptable et certifiés par un commissaire aux comptes.





La gestion courante est assurée par la vendeuse ainsi que les commandes, l’entretien du magasin, le rangement et la vente. Les membres du CA peuvent occasionnellement la remplacer.
Toutes les autres diverses tâches sont assurées par les membres du CA suivant leurs compétences et leur disponibilité.

Comme nous l’avons précisé précédemment toutes ces actions sont concentrées sur un seul but : « faire vivre l’épicerie, la faire perdurer, la faire évoluer en fonction des contraintes, des demandes et de l’évolution des habitudes de consommation. »

L’aventure est difficile mais l’enjeu collectif mérite de l’intérêt et la mobilisation des énergies.